Aspects géographiques

La Zone de santé de Kabinda est située dans le Territoire et le District du même nom dans la province du Kasaï-Oriental. Outre la Zone de santé de Kabinda, le District sanitaire de Kabinda comprend 9 autres Zones de santé.

Sa superficie est de 19.000 Km2 pour environ 220.000 habitants, dont près de la moitié est âgé de moins de 15 ans. Certains habitants sont à plus de 100 Km de la cité de Kabinda où sont localisés le Bureau Central de la Zone de santé et l’Hôpital Général de Référence.

Un trait particulier de la région de Kabinda est son enclavement. La principale voie d’accès est celle qui la relie à Mbuji-Mayi, chef-lieu de la province à 150 Km sur une piste très accidentée.

En se focalisant depuis 2004 sur une région géographique limitée, Cap Santé vise des résultats mesurables et espère faire de la Zone de santé de Kabinda un modèle à diffuser.

Caractéristiques socio-économiques
187-8728_IMG

  • Les groupes ethniques dominants sont : les Songye, les Luba lolo, et les Luba Kasaï. Ces différentes ethnies vivent dans une bonne harmonie.
  • Plus de 80% de la population de Kabinda est rurale et vit de l’agriculture de subsistance et du petit commerce. Il n’y a pas d’industrie, ni aucune autre activité économique intensive. Pourtant la région a d’énormes potentialités agricoles à exploiter.

Eléments liés à la période des guerres dans le pays 

  • Jusqu’en 2005, la majeure partie du district de Kabinda a été isolée de la cité de Kabinda (Kabinda-centre) transformée en ligne de front ;
  • L’afflux massif des personnes fuyant les localités rurales a entraîné une augmentation importante de la population dans la cité de Kabinda ;
  • La guerre a laissé dans les villages des infrastructures sociales délabrées et une population très appauvrie qui croit trouver de meilleures conditions de vie à Kabinda-centre. Sans compter les effets dévastateurs du SIDA disséminé par les groupes armés.

Structure et organisation de la Zone de santé

Les principaux traits de la Zone de santé de Kabinda sont présentés dans le tableau ci-dessous.

  • Superficie de la Zone de santé : 19.008 km2
  • Population totale estimée : 220.000 hab
  • Densité de la Zone de santé : 12,6 hab/km2
  • Nombre d’aires de santé : 26
  • Population couverte : 179.757 hab
  • Nombre de lits à l’Hôpital de référence : 216

Les 26 Aires de santé ont chacune au moins un Centre de santé, le plus souvent avec une activité de maternité. La Zone de santé compte également quelques postes de santé publiques (structures beaucoup moins développées), ainsi que des centres de santé privés.

L’Hôpital général de référence a une capacité de 216 lits répartis entre les grands services classiques (médecine interne, maternité, pédiatrie et chirurgie) sous la forme pavillonnaire. Il s’agit d’un établissement public dont la gestion est confiée par convention au diocèse catholique de Kabinda par l’entremise d’une communauté religieuse (la Communauté des Béatitudes) qui est appuyée par l’ONG Association Alliances Internationales (AAI). Le staff médical est composé de 5 médecins généralistes et d’un médecin compétent en ophtalmologie. Le taux moyen d’occupation de l’Hôpital en 2010 était de 97%.

 

L’analyse participative préliminaire à l’intervention de Cap Santé avait identifié des problèmes à différents niveaux : faible management des responsables, compétences des prestataires de soins non actualisées, infrastructures inadéquates, participation communautaire insuffisante, pauvreté, … Ainsi, le programme d’intervention de Cap Santé a été construit en relation avec ces difficultés qui expliquent la faiblesse du système de santé dans la Zone de santé de Kabinda.