Notre objectif

Cap Santé a pour objet de soutenir et de susciter des initiatives qui contribuent à l’amélioration de la santé et du bien-être en RD Congo.

Nous appliquons un concept d’appui intégré au système de santé rural  avec des actions multifocales qui visent 3 axes :

  • La prévention de la maladie (nutrition, eau et hygiène)
  • L’amélioration de la qualité des soins de santé (outils et compétences)
  • L’accroissement de l’accessibilité financière des soins curatifs (mutuelles de santé, revenus)

Parce le manque de santé est multifactoriel.

Notre vision

Nos actions sont alignées sur la politique sanitaire nationale, en valorisant les initiatives et les ressources locales.

En soutenant principalement les actions inscrites dans le PNDS, Cap Santé souscrit à la réduction de la fragmentation du financement du système de santé et à sa rationalisation.

Nous encourageons les personnes originaires de la RD Congo qui vivent à l’extérieur du pays à partager le savoir-faire avec les acteurs de terrain et à mobiliser leurs amis et partenaires des pays de résidence pour agir avec le Congo.

Seul on va plus vite …
… Ensemble on va plus loin !
Proverbe Africain

Notre cible

Les zones rurales de la RD Congo sont en ligne de mire de l’action de Cap Santé. Au cours de la longue période de crise qui a mis à mal les institutions et tout le tissu social du pays, le secteur de la santé a été l’un des plus affectés, particulièrement en dehors des grandes villes.

C’est dans la profondeur du pays, dans des régions souvent enclavées, que la précarité des structures sanitaires et la fragilité économique des ménages sont plus courantes.

Nous sommes pourtant convaincus qu’il y a là un dynamisme communautaire et des nombreuses potentialités à capitaliser, dans une démarche participative, multiforme et intégrée.

Agir dans les zones reculées c’est à la fois viser la majorité des habitants du Congo et contribuer à freiner l’exode rural.

Les principaux bénéficiaires de notre action

Les faibles indicateurs de santé de la mère et de l’enfant, principales victimes de la maladie, sont un appel à agir.

Par ailleurs, plusieurs perturbations précoces (déficits nutritionnels, infections, environnement inadéquat, …) réduisent la survie et les performances à l’âge adulte.

Notre approche intègre l’appui à la gestion des soins de santé primaires, le renforcement du secteur des soins périnatals, ainsi que l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle des ménages, des éléments favorables à la mère et à l’enfant.

La santé et le bien-être des mères et des enfants sont des déterminants majeurs du progrès.

Agissons pour leur avenir

L’instabilité politique des dernières années en RD Congo a compromis l’avenir de nombreux enfants exposés à la violence,

à la malnutrition et à la maladie.

Ensemble, nous pouvons améliorer leur sort.