Lutte contre la faim et la malnutrition

0 Comment
129 Views

« Plus de quatre enfants de moins de cinq ans sur dix (43%) souffrent de malnutrition chronique, soit plus de 6 millions d’enfants. Les écoliers sont affectés à 14%. De même l’on note une prévalence plus élevée (21%) de ce type de malnutrition chez les femmes dans la tranche d’âge de 15-19 ans ».

Le plan National de Développement Sanitaire de la RD Congo souligne la gravité de la malnutrition, un boulevard de nombreuses autres maladies.

Contribution de Cap Santé

améliorer le rendement des activités agricoles pour accroitre les revenus, améliorer l’alimentation et l’accès aux soins de santé.

Zone de santé de Kabinda

La Zone de santé de Kabinda a été le point de départ du programme « Nutrition et Santé » avec la création de la Coopérative Agricole Kibungie Mudimi (CAKM) en 2011. L’approche FA a pour principe de promouvoir un travail collectif et solidaire des ménages regroupés en « Familles Agricoles » pour réduire la pauvreté, lutter contre la malnutrition et œuvrer pour une meilleure santé. Ce regroupement, sous accompagnement technique, vise à accroitre le rendement agricole et l’autonomie alimentaire en valorisants les ressources locales. Les ménages adhérant s’engagent à adopter des pratiques favorables à la santé et à adhérer à une mutuelle de santé.

Le dépôt agricole de la CAKM a été construit en 2018 avec un cofinancement Jugendhilfe Afrika 2000 e.V. de Köln, soutenu par Engagement Global (gGmbH Außentelle Nordrhein-Westfalen) en Allemagne. Ce d épôt sert au stockage et à la commercialisation de la production agricole des ménages membres des Familles Agricoles de Kabinda.

Aujourd’hui l’approche Famille Agricole est diffusée à Ngandajika, Tshilenge et Miabi.